Contagions

Certains labeurs méritent qu’on les salue. Lorsqu’ils sont collectivement consentis, confortables, lents et qu’ils saupoudrent les moments de délassement. Quand un groupe affinitaire consent à l’effort, celui-ci doit impérativement être sous contrôle. Muselé. Contenu.

Apprendre à décider plutôt qu’à exécuter. L’on doit quitter la posture qui nous somme, qui nous oblige et nous courbe. Éviter d’atténuer les peines. Cesser d’ajouter aux activités contraintes, la force de se battre pour. Le travail et le salariat scindés. L’un, le travail pour: l’échange, la sociabilisation, l’éveil et l’adoucissement des vies. Surtout le travail-confettis prélevé sur de longes pages de désœuvrement éclairé.

Le salariat. Vielle lune. Minable propagande plurimillénaire qui a fini d’en convaincre certain.e.s : possessions, facturettes, ravitaillement, soins. Des choses dont on oublié de quelle manière ont-elles glissé dans le domaine du lucre, alors qu’elles sont certaines la simple nécessité de toutes et tous et d’autres la Chimère des caciques. L’argent dont on vénère l’accaparement, alors que nombre de peuples, invisibilisés ou moqués, n’en ont cure.

Mais si elles ont glissé, c’est la pente façonnée par la piétaille POUR les bourgeois et leur séides qui sonne le glas. Et cette pente peut être infléchie.

« (…)
Aucun humain ne restera esclave pour qu’un autre soit libre.
Aucun humain ne restera pauvre pour qu’un autre soit riche.
Toutes les armes, armées et armements, terrestres maritimes, spatiaux et spéciaux, « conventionnels », nucléaires ou technologiques et quoi encore sont confisqué.e.s. Leurs coûts immédiatement réaffecté au bonheur des gens inconditionnellement.

La sortie du salariat organisée collectivement et en douceur. Moult astuces pour s’en éloigner définitivement contiendront des pistes nouvelles à tout point de vue!

Point ne seront abolies les devises et les monnaies. Obsolètes et caduques elles continueront d’indiquer les impairs de l’ancien temps et occuperont les aliéné.es qui éviteront de s’en dissocier.
(…) »

Extrait anonyme pointé dans un ouvrage de la Bibliothèque du Peuple.
Bienvenue, tous les dimanches 14h-18h, 6 bis r. des amis, aux Grottes, face Pavillon Bleu. Genève.

biblio@autistici.org

éviscérer

D’abord décaper. Ensuite poncer. visser, serrer. Puis encore appliquer pour finir par assembler. Juxtaposer. Dimanche entre 14h et 18h, le deux avril 2017, l’équipée sauvage de la Bibliothèque multiplie les bras et foule les planches.

Est-ce l’écrin qui dessine ses contenus ou les contenus qui forgent leur écrin. Au devant de l’insoluble, quittons le doute au profit de l’acte pour l’acte. Alors, chairs et tendres soyez invité.e.s au bricolage dominical, commun, jovial et pleinement hérétique.

Joins-y ton impiété. Renverse les idoles les ogres et les tribuns. Quelques étagères qui se dressent, ce sont moult catéchismes qui s’effondrent. Le dogme infléchit, l’on y verra plus clair et l’on saura ce qu’il nous reste à faire…

Au devant des temps troubles. Alors que la meute hurle aux vielles lunes encore, les agneaux sacrificiels gisent. Et l’on désigne les autels et les bûchers. Alors. Alors par ici, à l’avantage d’un interstice, d’une brèche, d’une anfractuosité… L’on prétend ici; défier le sens de l’histoire. Au moins.

Alors à quand.

Sève

Comme un long étirement. Quelques articulations qui craquent. Un gargarisme matinal, puis la sortie de la caverne.
Voilà deux dimanches de permanences laborieuses à la Bibliothèque. Monte la sève, organique-toi!

Ne pas confondre…

Éviter le piège de l’escalade. Neutraliser la stratégie de la tension. Sortir des vieux schèmes et les vielles lunes ternes telles que: recouvrir un rapport de force. Forcer: ripostes, répliques et réactions. Contraint éternellement au coup pour coup et au temps de retard. Dépasser ces vieilles rengaines superfétatoires est un prérequis urgent.

Changer le monde c’est en changer la praxis. L’usage non conditionné que l’on en fait exige que l’on façonne des outils neufs. Se détourner de l’onde de choc, la résilier et s’extraire du dispositif qui l’accompagne.

Devenons insaisissables par essence. Dysfonctionnel.le.s et irrécupérables. L’asymétrie et le déséquilibre sont les mamelles d’un développement aux marges. Annonçons une nouvelle géographie des idées. C’est là que l’on générera pas-à-pas une réalité concrète et aux antipodes.

Les caciques et potentats ne subsistent que par leur réseaux viraux qui craquent de toutes part, qui s’étiolent, morbides et moribonds au devant de nos postérités. Penser le monde hors de leurs champs de conquête les rend immédiatement obsolètes et inopérants. Alors quoi.

Soupe Pop

La Bibliothèque du Peuple soutien et accompagne la Soupe Pop.

Dimanche 19 février 2017 dès 14h dans le parc des « Bastions » à Genève. Il te suffira d’humer les volutes végétales. Quelques bosquets derrières; le chemin vicinal t’invite à nous rejoindre. Brochures critiques, BD, atelier d’écriture.

C’est la Soupe POP, qui revient quand elle le peut distribuer chaleur humaine et victuailles chaudes. Viens-y goûter le sel de la vie, et quelques moments en proximité. Que tu souhaites t’y sustenter, y lire, écrire, parler, ou juste déambuler… BIENVENUE!

15 février 2017|19h-22h

Soirée à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre les violences policières.
Arcade des Grottes, 6 r. des amis – face Pavillon Bleu

Une soirée d’alerte quant à la criminalisation des mouvements sociaux et à la répression croissante et féroce qui ont cours. Infos et lancement d’un projet de plus grande ampleur, co-organisé en autogestion.

19h Vin chaud. Mot de bienvenue: pourquoi sommes-nous là et sommaire de la soirée.
Soupe populaire à prix libre en soutien au projet.
20h Projections. *
21h Discussion autour du projet.
22h Rideaux.

.Projections:
1.The Cute Riot (3′)
2.Marco Libero !* (18′)
3.Qui sont les émeutiers **(35′)
4.Libérons Mohammed El Ghanam (9′) ***

*Marco Camenish, détenu anarchiste, prisonnier politique en Suisse depuis plus de 10 ans.
**Qui sont les émeutiers: résistance et répression lors de la «Loi Travail» en France. Violences policières de rue.
***Le Cas Mohammed El Ghanam, dissident anti-corruption égyptien, détenu sans procès à Genève.

Réunions d’organisation ouvertes à touTEs. Tous les mardis à 19h30 à l’Almacén, 6 r. des Grottes.

Mail de contact : antirep@autistici.org

Orgas Collectives

Deux occurrences nous occupent ces temps qui en appellent aux personnes de bonne volonté.
Le 15 février une soirée « Anti REP » et puis les 04 et 05 mars un colloque « Art et Féminisme ».

Dès lors tous les dimanches aux permanences de la Bibliothèque du Peuple, tu puis venir y rien faire ou lire, ou consulter ou quoi… et co-organiser les prochaines dates. Anti-autoritaires, collectifs et autogérés, les contenants et les contenus convergent, sans ne laisser quiconque derrière.

Simultanément, l’on continue de recenser et classifier les ouvrages reçus. Parmi les pépites qui t’attendent, de la littérature locale et combative, des revues et périodiques, une collection d' »Alternative Libertaire » entre autre.

Alors visite-nous les dimanches, 6 r des amis aux Grottes, face Pavillon Bleu, juste derrière la gare Cornavin à Genève. Les infos quant aux orgas peuvent être reçues sur simple requête à l’adresse: bibliodupeuple@fepete.ch

Les vignettes dessous sont à transmettre tous azimuts. D’avance merci.

Un et deux

Dimanche 05 février 2017. Double session à la bibliothèque dont la première est dévoilée ci-dessous.
A faire passer!

6, r. des amis, face Pavillon Bleu, aux Grottes.

Portes 14h.
Premier volet: NON à la R.I.E. III
Deuxième volet: lancement de l’organisation populaire de : « Art et Féminisme 2017 »

Les vignettes dessous en détaillent le déroulé.
Contact: bibliodupeuple@fepete.ch

Wiki-Dimanche

Quelques outils que l’on façonne. Ceux qui contiennent de l’utopie et du commun. Quoi qu’on en dise, fabriquer implique le dégagement de l’esprit de la praxis, l’usage de matériaux idoines, façonnés avec les outils ad hoc.
Allez. Par ici, on commence dimanche.

Bienvenue.

NEMESIS

Nous l’opérons NEMESIS, après en avoir parlé dimanche 08.01.2017 de 14h à 18h depuis la Bibliothèque du Peuple. Le WEF; world economic forum. Creuset du lobbyisme exempts d’aucun mandat populaire. Club privé de décideurs autoproclamés. Petits fours, piste de ski et bains à remous.

  • PROGRAMME GÉNÉRAL
  • Programme des documentaires
  • Atelier d’écriture
  • SITE DÉDIÉ

    C’est à Davos, station de sports d’hiver grisonne, entouré par 5000 soldats (sur 11.000 habitant.e.s) et moult personnels identiquement inutiles. Les militaires font joujou pendant que des politiques, des caciques et qui d’autre, pratiquent le trafic d’influence et les petites manigances funestes.

    Nous en parlons en vue du NEMESIS 2017; Le Peuple versus le wef. Où des opérations de distanciation en vue de la sortie définitive du capitalisme financier et la neutralisation, le recyclage de ses séides.

    Il suffit que les accords globaux, pris sur le dos des populations, le soient dans le plus grand secret, à l’instar des traités CETA, TISA, TAFTA, conjointement des blanc-seings fait aux multinationales, typiquement la RIE III.

    NEMESIS se sera par exemple: un Free-Shop et des Causeries radio-phonique libres. Des projections courtes de contre-information, etc. Viens préparer informellement les deux jours du « festival », le co-fabricoler ensemble!
    D’ores et déjà l’Atelier d’Écriture. Nemesis_Atelier

    En savoir plus? info@libradio.org